Communiqué de presse de Marine Le Pen et du Front National

24 novembre 2017

Le terrorisme islamiste vient encore de semer la mort en Egypte, massacrant au moins 235 personnes et blessant plusieurs centaines d’autres dans la mosquée Al-Rawda située au nord du Sinaï.

Cette mosquée est connue pour appartenir au soufisme, un courant mystique de l’islam, considéré comme hérétique par le groupe Etat Islamique qui est omniprésent dans la péninsule et contre lequel le gouvernement égyptien mène une guerre sans merci depuis plusieurs années.

Cet islamisme aveugle et criminel qui entend éliminer tout ce qui n’est pas lui, franchit un nouveau degré dans l’horreur. L’attentat a fauché des innocents venus prier paisiblement, parmi lesquels un grand nombre de policiers et de militaires égyptiens.

Le Front National et sa présidente condamnent fermement cet acte odieux et présentent leurs plus sincères condoléances aux familles des victimes et au peuple égyptien.

Cette tuerie nous rappelle dramatiquement que les défaites successives de l’organisation Etat Islamique en Irak et en Syrie ne doivent pas nous faire baisser la garde ; le terrorisme se poursuivra par d’autres moyens et sur d’autres théâtres. Plus que jamais, la France, tout en prenant enfin à bras le corps la lutte contre cette idéologie mortifère sur son propre sol, doit se tenir aux côtés de tous les pays qui font du combat contre le fondamentalisme islamiste une priorité, à commencer par l’Egypte du président Abdel Fattah al-Sissi.

Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur Google+