BFM TV

12 janvier 2018

« Aujourd’hui, tous les détenus ont les mêmes droits, et on ne se donne pas les moyens de traiter les terroristes comme des détenus dangereux : ils sont libres de circuler sans menottes, leurs cellules ne sont pas fouillées et les gardiens sont priés de répondre aux injonctions de ceux qui veulent téléphoner.

Les terroristes islamistes sont des détenus particulièrement dangereux car ils défendent une idéologie de meurtre, il faut donc en finir avec l’angélisme du Ministère de la Justice et les traiter à la hauteur du danger qu’ils représentent. »

Après l’attaque de trois surveillants pénitentiaires à Vendin-le-Vieil, Marine Le Pen était ce soir l’invitée de BFMTV pour rappeler son soutien indéfectible à ces agents ainsi que les conditions terribles dans lesquelles ils exercent. Elle a également évoqué la commission d’enquête parlementaire qu’elle va demander à l’Assemblée nationale.

Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur Google+