Meurtre antisémite à Paris

26 mars 2018

Le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire pour assassinat à caractère antisémite après le meurtre, vendredi, d’une octogénaire, retrouvée sauvagement poignardée dans son appartement incendié à Paris.

Cet acte barbare n’est pas sans rappeler l’assassinat de Sarah Halimi tuée en avril 2017 par un voisin qui l’avait défenestrée en criant « Allah Akbar ».

Ils s’inscrivent dans la trop longue liste des meurtres violents à caractère antisémite que connaît notre pays depuis plusieurs années et qui sont, dans la quasi-intégralité, commis par des fondamentalistes islamistes.

Face à cette barbarie qui se banalise et qui plonge nos compatriotes juifs dans la peur, il est impératif que le gouvernement mène enfin le combat contre le fondamentalisme islamiste, ce qui implique de lutter contre le terrorisme qui est l’arme, mais également contre celui qui tient l’arme, c’est-à-dire l’idéologie.

Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur Google+